Pablo Picasso

"À douze ans je savais peindre comme Raffaello, puis j'ai employé une vie pour apprendre à peindre comme un enfant..." (Picasso)

  • Lithographies: il s'agit des oeuvres en série car elles sont réalisées dans plusieurs exemplaires par sujet. Elles ont un prix plus bas car elles ne sont pas signées par l'artiste. Toutes les oeuvres sont pubbliées sur le catalogue raisonné et elles sont accompagnées par le certificat de authenticité de la Galerie et le portefeuille.
Par ordre décroissant
par page

29 articles

Par ordre décroissant
par page

29 articles

PABLO PICASSO : BIOGRAPHIE

Pablo Ruiz y Picasso, plus connu sous le nom de Pablo Picasso, était un peintre et sculpteur important et révolutionnaire du XXe siècle, né en Espagne. Les peintures et les œuvres de Picasso ont une renommée mondiale.

 Picasso est né à Malaga (Espagne) le 25 octobre 1881.

 Dès son plus jeune âge, il entre en contact avec l'art : son père, José Ruiz y Blasco, est un peintre discret, spécialisé dans des sujets tels que les plantes et les animaux, qui enseigne le dessin à l'École des beaux-arts et dirige le musée local de Malaga.

 Le fait de voir son père peindre a eu une grande influence sur le jeune Picasso, qui s'est rapidement intéressé à l'art et a fait preuve de compétences exceptionnelles en matière de peinture dès son plus jeune âge.

 Ce talent artistique précoce a été confirmé lorsque Pablo Picasso et sa famille se sont installés à Barcelone en 1885.

 Alors qu'il n'avait que quatorze ans, il a été admis à la prestigieuse Académie des beaux-arts de Barcelone. Picasso, cependant, s'est immédiatement montré impatient face à la rigidité des règles académiques.

 C'est pourquoi il qualifierait ses années scolaires de grande perte de temps.

 Dans les années qui suivent, l'artiste entame une production très intense.

 Les premiers dessins de Picasso montrent encore un certain formalisme, qu'il abandonne peu après au profit d'un art sans a priori, fait de coups de pinceau forts, de figures allongées et de couleurs intenses.

 Fasciné par l'art français, Pablo Picasso commence à fréquenter Paris avec des voyages récurrents qui commencent en 1901.

 Son dernier voyage à Paris remonte à 1904, lorsqu'il décide de s'installer officiellement dans la capitale française.

 L'artiste a développé ici une peinture axée sur des thèmes sociaux difficiles, représentant des personnages pauvres et pleins de mélancolie.

 “Quand j'avais douze ans, je pouvais peindre comme Raphaël, alors, il m'a fallu toute une vie pour apprendre à peindre comme un enfant...”

 PABLO PICASSO : NOM COMPLET DE L'ARTISTE

Une curiosité concernant l'artiste Picasso est liée à son nom complet qui est très long.

 Son nom complet est Pablo Diego José Francisco de Paula Juan Napomuceno María de los Remedios Cipriano de la Santísima Trinidad Martyr Patricio Clito Ruíz y Picasso.

PEINTURES DE PICASSO: PÉRIODE BLEUE

Pendant son séjour à Paris, la période bleue de Picasso est née.

 Le nom de cette période est dû aux tons froids allant du gris bleuté aux nuances de bleu qui caractérisent toutes les œuvres et les peintures de Picasso de ces années-là.

Les peintures de Picasso qui font partie de la période bleue sont unies par des toiles presque monochromes où le bleu est le protagoniste.

Les sujets représentés sont destinés à exprimer des thèmes tels que la misère humaine, la pauvreté et la solitude.

Dans ses œuvres, Picasso est capable de transmettre ces sentiments de manière magistrale en utilisant simplement la couleur bleue qui donne ce sentiment de découragement qui imprègne les œuvres de Picasso.

 La teneur si lourde et profonde de ces œuvres est issue de la période délicate que traverse Pablo Picasso : les difficultés économiques et le fait de ne pas encore être établi sur la scène artistique ont amené Picasso à se refermer sur lui-même.

 Les personnages préférés de l'artiste sont les exclus sociaux tels que les malades, les aveugles et les mendiants.

 La mélancolie et la solitude qui imprègnent les tableaux de Picasso sont accentuées par les figures élancées et allongées des protagonistes, représentées dans des lieux pauvres et isolés.

 Leurs visages, souvent creusés, sont tristes et absorbés alors qu'ils regardent dans le vide avec un air affligé et pensif. Ces aspects rendent les œuvres de Picasso pleines de tristesse et d'angoisse.

 ŒUVRES D’ART DE PABLO PICASSO : PÉRIODE ROSE

Cependant, après quelques années, Picasso a commencé à peindre des sujets et des thèmes plus légers, passant de couleurs froides à des couleurs plus claires et plus chaudes.

 C'est ici que commence la célèbre période rose de Pablo Picasso.

 Le changement évident de thèmes et de sujets est dû à une période plus positive de la vie de l'artiste.

 Picasso commençait à réussir et à s'imposer sur la scène artistique, ce qui lui donnait plus de sensibilité.

 Outre la vie privée de Picasso, ses œuvres deviennent plus heureuses et plus détendues.

 Les sujets des mendiants, des malades et des pauvres font place à des personnages de cirque comme les Acrobates mais aussi les familles et les enfants. Les thèmes sont ceux de la jeunesse, de l'amour et de la légèreté.

 En ces années de la période rose, Picasso donne ainsi à ses tableaux plus d'harmonie et de légèreté.

 Selon certains avis, ce changement témoignerait d'une volonté de revenir à un style plus classique et traditionnel.

 PABLO PICASSO : CUBISME

Après la fin de la période rose, il y a eu un bref interlude pour les peintures de Picasso consacrées à l'art africain et aux masques typiques de la sculpture africaine.

Cependant, l'artiste a commencé à ressentir le besoin de plus en plus fort de créer un art et un style strictement personnels.

Pablo Picasso voulait trouver un moyen de s'exprimer pleinement et de mettre en valeur sa relation non seulement avec l'art, mais aussi avec la réalité qui l'entoure.

Inspiré par ce que Cézanne avait déjà fait, Picasso, avec Georges Braque, a donné vie à l'un des mouvements artistiques les plus importants et révolutionnaires du XXe siècle : le cubisme.

Elle est née d'une intuition de Pablo Picasso selon laquelle nous ne percevons la réalité qui nous entoure que dans une seule dimension, celle que nous pouvons voir avec nos yeux.

En réalité, tout ce qui nous entoure, des personnes aux objets les plus courants, est très différent de la façon dont nous sommes habitués à le percevoir, car il existe une infinité de points d'observation à travers lesquels vous pouvez interagir avec un sujet dans sa totalité.

PICASSO - LES DEMOISELLES D'AVIGNON

Afin de représenter tous ces points de vue, Pablo Picasso a créé ses œuvres en se basant sur deux pierres angulaires : l'abandon de la perspective et la décomposition des plans.

La simplification des formes et des signes a conduit Pablo Picasso à créer, en 1907, l'œuvre qui allait sanctionner la véritable naissance du cubisme : Les Demoiselles d'Avignon.

Dans cet ouvrage, nous pouvons voir clairement les caractéristiques typiques du cubisme, mais aussi la référence aux masques africains dans les visages des protagonistes qui sont représentés selon les traits nets et marqués typiques des masques.

Dans les années qui ont suivi, Pablo Picasso a continué à peindre selon les règles du cubisme.

Mais c'est en 1909 que ce mouvement artistique atteint son apogée avec ce que l'on appelle le cubisme analytique.

Ce type particulier de cubisme se caractérise par l'extrême décomposition des objets quotidiens en leurs plans constitutifs.

Il en résulte des œuvres, parfois complexes à déchiffrer, qui dépeignent tous les points de vue possibles.

PABLO PICASSO : GUERNICA

Si nous voulions créer une catégorie Picasso œuvres les plus importantes, nous ne pourrions pas ne pas mentionner le oevre de Pablo Picasso Guernica de 1937.

À l'occasion du Salon international des arts et techniques qui se tiendra à Paris, Pablo Picasso a créé l'œuvre el Guernica .

Le résultat est l'un des plus grands chefs-d'œuvre de l'histoire de l'art, encore célébré aujourd'hui pour son pouvoir de représentation et son message puissant.

Le sujet représenté par Pablo Picasso est le tragique bombardement allemand de la ville espagnole de Guernica, qui s'est produit en avril 1937 pendant la guerre civile espagnole.

L'événement, qui a provoqué la destruction complète de la ville, a particulièrement choqué l'artiste pour la brutalité avec laquelle l'attaque a été menée.

Le bombardement a eu lieu à un moment où les rues de la ville étaient pleines de monde, causant un maximum de dévastation.

Pablo Picasso a décidé de dédier à cet événement une œuvre où la terreur, la douleur et le désespoir sont les protagonistes.

Des sentiments qui sont encore accentués par l'utilisation de couleurs noir et blanc qui donnent tout leur sens au drame et au désespoir.

On y représente l'intérieur d'une maison frappée par un bombardement : on y voit en effet des gens allongés par terre et d'autres qui crient de désespoir, des flammes qui brûlent et des animaux terrifiés.

Le chef-d'œuvre de Picasso, Guernica, devient ainsi le symbole de la protestation contre la guerre, devenant un manifeste politique.

PICASSO : OEUVRES ET GRAVURES

Picasso était non seulement un excellent peintre, mais aussi un lithographe de talent et, avec Rembrandt, l'un des plus grands graveurs de l'histoire.

Il se consacre à de nombreuses collections graphiques, dont la célèbre Suite Vollard, une collection de luxe qui exprime toute la maîtrise technique de l'artiste en matière de chalcographie.

Célèbres dans le monde entier, les gravures intérieures dédiées au Minotaure, où le geste de la gravure exprime toute sa puissance.

LES DERNIÈRES ANNÉES DE LA VIE DE PICASSO

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Pablo Picasso quitte Paris, pour revenir peu après.

Après la fin de la guerre, l'artiste décide de quitter définitivement la capitale française et s'installe à Antibes.

D'autres mouvements ont suivi, au cours desquels Picasso a poursuivi sa carrière d'artiste.

Après une vie intense consacrée à l'amour de nombreuses femmes et à la réalisation de nombreux tableaux, gravures, lithographies et sculptures, Picasso meurt à Mougins, en Provence française, le 8 avril 1973 à l'âge de 91 ans.