Henri Matisse

Par ordre décroissant
par page

11 articles

Par ordre décroissant
par page

11 articles

Henri Matisse : biographie

Henri Matisse (31 décembre 1869 - 3 novembre 1954) est un peintre très influent du XXe siècle. Il est considéré comme le principal représentant du mouvement artistique du fauvisme.

Les premières années d'Henri Matisse : la vie d'un jeune talent

Henri-Émile-Benoît Matisse est né le 31 décembre 1869 à Le Cateau-Cambrésis en France. Fils aîné de deux marchands de graines, il grandit à Bohain-en-Vermandois, dans le nord-est du pays.

Après avoir commencé des études de droit, le jeune Matisse découvre l'art alors qu'il se remet d'une crise d'appendicite. "Tenir le pinceau pour la première fois" est pour lui "comme entrer dans une sorte de paradis" (Matisse, "Notes d'un peintre").

Différentes périodes s'entremêlent dans la carrière artistique de Matisse, alimentées par des styles et des courants parfois opposés. Dans un premier temps, l'artiste peint des natures mortes et des paysages dans la tradition flamande. Après avoir approché l'impressionnisme et les œuvres de Van Gogh, Matisse innove son style, qui sera plus tard également influencé par le post-impressionnisme, la peinture japonaise et la technique du pointillisme.

Évolution du style d'Henri Matisse : Le fauvisme

La période fauve de Matisse commence avec son déménagement à Paris. André Derain, collaborateur d'Henri Matisse au début des années 1900, a eu une grande influence sur la tendance du jeune peintre à mettre l'accent sur la couleur.

On peut rattacher à cette période la tendance à privilégier l'expression sur le détail dans les œuvres d'Henri Matisse. Le "fauvisme" (de Fauves - bêtes, bêtes sauvages) est le nom utilisé pour décrire les peintures violentes et souvent dissonantes présentées au Salon d'Automne de 1905 par Matisse et Derain, ainsi que Georges Braque, Raoul Dufy et Maurice de Vlaminck.

L'ascension fulgurante d'Henri Matisse : La danse et Gertrude Stein 

Bien que 1906 marque une période de déclin pour les Fauves, Matisse peint ses œuvres les plus célèbres au cours de ces années. Peinte pour le collectionneur d'art russe Sergei Ščukin par Henri Matisse, La danseest souvent mentionnée parmi ses plus grands chefs-d'œuvre.

La première rencontre de l'artiste avec Picasso a lieu en 1904 dans le salon de Gertrude Stein. Matisse est devenu son grand ami et rival. Les œuvres des deux maîtres ont commencé à susciter l'intérêt de la famille Stein, qui a collectionné des centaines de leurs tableaux.

La Côte d'Azur et son impact sur Matisse : collage et odalisques 

Au crépuscule de la Première Guerre mondiale, Matisse s'installe à Cimiez (Nice), un faubourg de Nice sur la Côte d'Azur. Une période de "retour à l'ordre" commence à Cimiez, qui se reflète dans des peintures à l'approche plus douce et plus détendue. Parmi les œuvres distinctives de cette phase, les odalisques de Matisse affichent un style oriental.

À partir de 1930, une nouvelle vigueur semble influencer l'art de Matisse : La Danse II, aujourd'hui dans la collection du musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg, en est un exemple emblématique. L'artiste doit faire face à des moments difficiles : après s'être séparé de sa femme, Matisse est atteint d'un cancer de l'intestin, ce qui l'oblige à subir une opération délicate.

Les gouaches découpées, réalisées avec l'aide d'assistants, appartiennent à ces années-là. Henri Matisseles crée sous forme de grands collages de papier peint à la gouache, découpés aux ciseaux et assemblés en de merveilleuses compositions.

Les dernières années d’Henri Matisse

Dans son livre à tirage limité Jazz, publié en 1947, Matisse a inclus des impressions en couleur de collages encadrés par ses pensées.

Contraint par sa santé de plus en plus précaire, l'artiste est souvent invité, dans les dernières années de sa vie, par les moniales dominicaines du monastère de Vence, auxquelles il décide de rendre hommage en créant la chapelle de Vence. Matisse, séduit par les paysages évocateurs de la Côte d'Azur, raconte sa relation avec la puissance non contaminée de la nature en décorant la Chapelle du Saint-Marie du Rosaire.

En 1954, Matisse meurt d'une crise cardiaque. L'artiste est enterré dans le cimetière du monastère de Cimiez.

Henri Matisse : style et technique de peinture

Les tableaux d'Henri Matisse sont des œuvres d'art dans lesquelles la réalité est transformée, simplifiée et aplatie. Par la juxtaposition mesurée de couleurs primaires et secondaires, l'artiste crée son propre écosystème, qui s'éloigne progressivement de la description naturelle.

Le style de peinture de Matisse s'est progressivement affiné au fil des ans. La technique quasi abstraite du collage sur papier s'incarne dans des figures simples et homogènes qui contrastent vivement avec le fond. Le principal exemple de la technique de "peinture aux ciseaux" de Matisse est sa série des Nus bleus. Les figures colorées sont collées ensemble en suivant le contour préalablement dessiné au crayon. 

Lorsque les lumières du sud ont inspiré Matisse, l'art et la pensée de l'artiste se sont tournés vers la couleur. Pendant les années passées à Cimiez (Nice), ses recherches se sont concentrées sur la relation entre les couleurs, sur le contraste et l'harmonie entre les combinaisons vibrantes de jaunes et de violets, de rouges et de verts, de bleus et d'oranges, pour un résultat vivant avec une forte attitude décorative.

Écrit par Henri Matisse, Notes d'un peintre regorge de précieuses réflexions sur sa peinture. Les mots poétiques de l'artiste représentent une clé pour la compréhension de son art : "Ce que je recherche avant tout, c'est l'expression..... L'expression pour moi c'est toute la disposition de mon tableau : la place que les corps occupent, les vides autour d'eux, les proportions, tout a son importance. La composition est l'art de disposer de manière décorative les différents éléments dont dispose la peinture pour exprimer ses sentiments... Une œuvre d'art implique une harmonie d'ensemble ".

Tableaux de Matisse : la révolution de l'artiste en matière de théorie des couleurs

Si l'association Henri Matisse - Fauvisme est universellement reconnue, la singularité de ses œuvres ne permet pas de les ranger dans des catégories préconçues. 

Une révolution de la couleur a lieu dans les produits de la recherche artistique de Matisse : des œuvres produites avec des choix de couleurs audacieux, dans lesquelles la précision esthétique est dépassée par une énergie indomptable qui ne peut être comparée qu'aux peintures proto-impressionnistes de Van Gogh et Gauguin, grande source d'inspiration pour Matisse.

Henri Matisse : La danse

Souvent décrite comme l'œuvre la plus célèbre d'Henri MatisseLa Danse est le nom de deux compositions. La plus connue date de 1910 et il s'agit d'une huile sur toile mesurant 260x391 cm.

 

Dans La Danse, Matisse peint cinq individus dansant en cercle, main dans la main. Les figures sont remplies de tons vifs de rouge, accentuant le contraste avec le fond vert et bleu - symbolisant la Terre et le ciel.

Bien qu'elle ait été qualifiée de "cacophonie démoniaque" par les critiques du Salon d'automne de 1910, l'œuvre de Matisse Danse est une symphonie rythmique qui engage l'œil dans un jeu de sensations vibrantes. Matisse nous invite à entrer dans son manège, dans une tension constante entre la joie et l'harmonie de l'équilibre et la crainte de sa rupture imminente.

Henri Matisse : Musique

Peinture à l'huile sur toile d'Henri Matisse, Musique date de 1910 et mesure 260x389 cm. L'œuvre fait partie de la collection du musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

L'œuvre d'art d'Henri Matisse Musique a été commandée par Sergei Ščukin. Elle représente cinq personnages. Deux d'entre eux jouent de la musique, et les trois autres semblent chanter en chœur. La consonance avec les tons du chef-d'œuvre de Matisse Danse décrit précédemment est clairement visible : rouge pour les corps, bleu pour le ciel et vert pour la terre. 

Henri Matisse : Poisson rouge

Une huile sur toile mesurant 146x97 cm et réalisée par Henri Matisse, Poisson rouge montre quatre poissons rouges nageant dans une fiole et regardant le spectateur. 

Dans Poisson rouge, Matisse dépeint dans des tons fauves un désir de retour au naturalisme. Le véritable protagoniste de l'œuvre est sans aucun doute la couleur. Elle domine chaque détail de la composition, de la végétation entourant les poissons à la table sous l'ampoule.

L'œuvre d'Henri Matisse Poisson rouge est actuellement conservée au Musée d'État des beaux-arts Pouchkine à Moscou.

Henri Matisse : Joie de vivre 

Probablement le tableau le plus ambitieux de la période fauve d'Henri Matisse, Joie de vivre est une huile sur toile mesurant 176,5x240,7 cm. 

Influencée par Gauguin et l'art oriental, l'œuvre de Matisse Joie de vivre représente des nus féminins rendus en patchs, dans une fusion de l'homme et de la nature pour une ode à la primitivité. L'exaltation chromatique de la composition, ainsi qu'une tentative de déformation des figures humaines, répondent à son intention de "regarder toute la vie avec les yeux d'un enfant".

Tableaux Henri Matisse : en vente avec prix et valeurs sur Deodato Arte

Si l'artiste vous intéresse, vous pouvez trouver des tableaux de Matisse en vente en ligne sur le site de Deodato Arte. 

Voulez-vous en savoir plus sur les tableaux d'Henri Matisse ? Les valeurs et les prix sont disponibles sur notre site. Les tableaux Matisse proposés par la galerie d'art contemporain Deodato Arte sont soigneusement sélectionnés et fournis avec un certificat d'authentification. 

Pour toute information sur les tableaux Matisse, n'hésitez pas à nous contacter à [email protected].