Mimmo Rotella

  • Séridécollages: les séridécollages de Mimmo Rotella sont oeuvres en série réalisées en Edition limitée. Elles sont caractérisées par trois coiches d'affiches dont le dernier est arraché à la main par l'artiste. Toutes les oeuvres sont signées et numérotées en original. Elles présentent aussi le timbre de la Fondation Mimmo Rotella.
Par ordre décroissant
par page

11 articles

Par ordre décroissant
par page

11 articles

Mimmo Rotella - Biographie

Mimmo Rotella

Mimmo Rotella (Catanzaro 1918 - Milan 2006) est un célèbre artiste italien du XXe siècle. En 1941, il a dû participer à la guerre et, lorsqu'il est rentré chez lui en 1944, il a obtenu son diplôme au lycée artistique de Naples, pour ensuite commencer à enseigner l'art à Catanzaro.

En 1945, il se trouve à Rome, où il rencontre le mouvement d'avant-garde et des artistes tels que Carla Accardi, Ugo Attardi, Pietro Consagra, Piero Dorazio, Mino Guerrini, Achille Perilli, Antonio Sanfilippo et Giulio Turcato.

En 1947, Rotella entre en contact avec l'art étranger, principalement français et américain. Grâce à une bourse de la Fondation Fullbright, il a eu l'occasion de s'installer aux États-Unis pour un Artist in Residence à l'Université du Kansas. Cette expérience américaine a permis à Rotella de découvrir et de rencontrer tous les artistes les plus importants des courants artistiques de ces années-là.

Après une brève pause de sa production artistique, il a commencé à créer les Décollages. Mimmo Rotella a pris toute la force communicative de la publicité et l'a ajoutée sur des affiches, puis les a collées sur la toile. La première fois qu'il a montré ce genre d'œuvres d'art, c'était à Rome, à l'exposition "Esposizione dell'arte attuale".

Ce nouveau style culmine dans la série Cinecittà, réalisée en 1962 et inspirée par les célébrités et les mythes des films italiens et hollywoodiens. Marilyn Monroe était l'un de ses sujets les plus importants.

En 1964, il expose à la Biennale de Venise et en 1965 à la Quadriennale de Rome.

Dans le but de rassembler les œuvres et les documents liés à sa vie artistique, en 2000, la Fondation Mimmo Rotella a été créée par son testament. En 2004, il a reçu un diplôme honoris causa en architecture à l'Université Mediterranea de Reggio de Calabre.

Mimmo Rotella est décédé en 2006. Ses œuvres sont exposées dans de nombreux musées et dans d'importantes collections italiennes et étrangères.