Sérigraphies (après)

Par ordre décroissant
par page

50 articles

Par ordre décroissant
par page

50 articles

En 1967 Andy Warhol réalise un port folio de 10 sérigraphies avec le portrait de Marilyn Monroe, pris par les affiches du film Niagara. Puis le portfolio de 10 sérigraphies a été imprimé dans une édition originale de 250 copies.
Toutes les 250 estampes de l'édition originale ont été signées. Quelques-unes au crayon et numérotées sur le derrière, quelques-unes au stylo, quelques-unes avaient seulement les initiales. De plus, il y avait 26 preuves d'auteur, signées et marquées avec une lettre de l' À au Z. Les premières éditions de la Marilyn et des Fleurs ont connu un véritable succès, si grand que nombreux ont commencé à espérer dans une seconde édition.
En 1970, lorsque que Warhol travaillait avec des imprimeurs allemands et belges à l'organisation de son exposition européenne, il lui est proposé de réimprimer le portfolio de Marilyn et des Fleurs pour les présenter au public européen. Toutefois, l'idée n’intéresse pas à Warhol qui refuse de collaborer à l'édition européenne. Malgré son désappointement, les sérigraphies originales suscitent en fort intérêt en Europe, et la première presse non autorisée par l'artiste vient produite avec des couleurs légèrement différentes des originaux. Cette édition de 250 copies pas autorisées par Warhol ont été timbrées sur le derrière avec l'inscription "Published by Sunday B. Morning" (Publié par Sunday B. Morning) et "Fill with your own signature"(Rempli avec ta propre signature).
Andy Warhol quand il apprend de cette réédition européenne non autorisée, il commence à changer d'avis aidé du fait qu'elle avait été imprimée et publiée par deux ses chers amis. Enfin, il se décide à signer quelques exemplaires avec la phrase ”This is not by je" (ça, ce n'est pas moi).
Vu le succès de la première édition non autorisée, Sunday B. Morning continue à publier les estampes des sérigraphies originales. Les éditions suivant ont été publiées avec les couleurs originales, mais elles ont été numérotées et signées avec l'encre bleu au lieu du celui noire pour les distinguer de celles de la première édition.