Hackatao

Hackatao: biographie et oeuvre

Derrière le pseudonyme Hackatao se cache le couple d'artistes italiens composé de Nadia Squarci (Udine, 1977) et Sergio Scalet (Transacqua, 1973). Le mot Hackatao réunit deux mots différents “hacker” et “tao”. Le premier est l’habilité à dépasser ses limites avec génie et créativité afin d'atteindre un objectif ; le second se réfère à l’union de deux éléments qui peuvent générer un flux de vie.

Le duo est né à Milan en 2007, travaillant ensemble à la création de Podmork, des sculptures aux formes douces et totémiques, le point central de leur recherche artistique. Durant les premières années de leur activité à Milan, Hackatao se joint au bouillonnement artistique de la ville et à l'émergence de nouveaux mouvements. En 2011, ils changent de direction et décident de s'installer à Oltris, un petit hameau médiéval niché dans les Alpes carniques. En se détachant de la vie trépidante de la ville, ils s'affranchissent du "flux", mais en même temps, cela leur permet d'y participer activement, plus consciemment, tout en étant immunisés contre son écoulement trop rapide. Ainsi, leur art se concentre sur des matériaux de support nouveaux, mais naturels, tels que le bois et la céramique, les faisant revivre, contaminés par leur imagination.

Leur style pop surréaliste rappelle à la fois des artistes comme Andy Warhol et Takashi Murakami et des éléments de la culture populaire comme les mangas. Les médias et la culture des réseaux font également partie des œuvres de Hackatao, et le duo s'est joint aux premières expériences qui ont étroitement lié art et technologie.

Crypto Art et NFT

L'année 2018 marque le tournant numérique d'Hackatao. Les deux artistes, qui s'étaient déjà intéressés à la relation entre l'art et les nouvelles technologies, embrassent le Crypto Art naissant et commencent à créer des œuvres 100% numériques liées à la technologie blockchain sous la forme de NFT (non-fungible token).

Un NFT est un token virtuel, un ensemble d'informations qui, grâce à la blockchain, certifie l'unicité de l'œuvre et de son propriétaire. L'œuvre, en tant qu'image numérique (vidéo, gif, etc.) est reproductible à l'infini, mais le NFT est incorruptible grâce à la technologie blockchain sur laquelle il est basé et fournit une sorte de carte d'identité de l'œuvre. En certifiant l'essence et le propriétaire, le NFT donne de la valeur à un type d'art numérique qui, même s'il est reproductible, est désormais certifiable comme unique.

Le couple Hackatao sont considérés comme des pionniers dans le domaine du Crypto Art, anticipant un phénomène qui allait exploser seulement trois ans plus tard avec la vente aux enchères de Christie's de Everydays : the First 5000 Days pour plus de 60 millions de dollars. Le collage de 5 000 images numériques de l'artiste crypto BEEPLE est devenu la troisième œuvre d'art la plus chère jamais vendue aux enchères par un artiste vivant, marquant le succès de ce nouveau mouvement artistique.