Sam Francis

Par ordre décroissant
par page
Par ordre décroissant
par page

Sam Francis, artiste “par hazard” 

Sam Francis, un des artistes parmi les chefs de file de l'Expressionnisme abstrait et de l'Action painting, s'est découvert comme peintre au cours d'une longue période d'hospitalisation suite à un accident. Son art est marqué par un questionnement inlassable et sans cesse approfondi sur la vie et l'humanité.

Les phases picturales de Sam Francis, un artiste dont la biographie est riche en événements et en changements, sont marquées par ses événements personnels. Grâce à la maitrise technique de Sam Francis, ses œuvres combinent méditations et références du monde extérieur dans des compositions pleines de lumière et d'harmonie. 

Sam Francis, biographie d'un artiste éclectique

La vie de Sam Francis commence à San Mateo, en Californie, où l'artiste est né en 1923. Après avoir étudié la médecine et la psychologie à l'université de Californie (Berkeley), il s'engage comme pilote dans l'armée de l'air américaine.

Pendant la Seconde Guerre mondialeSam Francis a été blessé dans un accident. Contraint de rester longtemps à l'hôpital, il a abordé l'art dans sa recherche désespérée d'une forme d'évasion. À partir de ce moment, il ne la quittera plus. Dans la seconde moitié des années 1940, il étudie la peinture et l'histoire de l'art à la California School of Fine Arts et à l'université de Californie à Berkeley. La première peinture abstraite de Sam Francis date de 1947. 

Sam Francis: artiste passionné par la découverte

Au début des années 1950, l'artiste s'installe à Paris. En 1952, Sam Francis organise sa première exposition personnelle à la Galerie du Dragon. La ville de Paris, foisonnante d'artistes et d'idées, a une influence majeure sur Sam Francis. Cet artiste à la curiosité inlassable pour le monde de l'art, il s'inspire principalement de l'Art informel et de l'Expressionnisme abstrait de Jackson Pollock.

Après avoir participé à l'exposition "Tendances Actuelles" à la Kunsthalle de Berne et à "12 Americans" au MoMA de New York, Sam Francis a entrepris un long voyage. Il a passé de longues périodes à New York, au Mexique et au Japon. L'intérêt de Sam Francis pour l'art asiatique s'est traduit par des œuvres utilisant des techniques orientales, telles que l'utilisation de fines couches de couleur et l'insertion de grands espaces vides. 

La technique du Haboku (peinture à l'encre de Chine) implique une simplification abstraite des formes, laissant les coups de pinceau libres. Elle consiste généralement en un contraste de couches de noir, de gris et de blanc. La technique similaire du Hatsuboku, quant à elle, utilise des esquisses à l'encre sans contour. Au Japon, les deux styles de peinture ont été inventés et diffusés par le peintre Sesshū Tōyō.

Les dernières années et l'héritage créatif de Sam Francis: Lapis Press et la Fondation Sam Francis

En 1961, Sam Francis participe aux expositions "Art et Contemplation" au Palazzo Grassi de Venise et “Abstract Expressionists and Imaginists” au Guggenheim de New York. La même année, l'artiste souffre d'une grave maladie qui l'oblige à passer plusieurs mois à l'hôpital. 

Un an plus tard, l'artiste retourne en Californie. Dans les dernières années de sa vie, Sam Francis poursuit ses recherches, se consacrant non seulement à la peinture, mais aussi à la sculpture et au médium passé sous presse. Fondée en 1984 par Sam FrancisLapis Press est aujourd'hui une maison d'édition de premier plan qui s'engage à travailler avec des artistes contemporains ayant une vision unique et sans compromis, en produisant des textes originaux, opportuns et visuellement attrayants.

La Fondation de Sam Francis, dédiée au pouvoir transformateur de l'art, est également née de l'héritage de l'artiste. Sa mission est de promouvoir une compréhension plus approfondie de l'art et des idées du peintre par le biais d'une série de projets conçus pour éduquer, informer et sensibiliser à l'importance fondamentale de la créativité dans la société d'aujourd'hui.

Les peintures de Sam Francis et leur profond symbolisme

La force de Sam Francis, peintre que Time Magazine a décrit comme "le peintre le plus en vogue à Paris à l'époque", réside dans son exploration du processus créatif.

Voici une brève description de certains des tableaux de Sam Francis. Grâce à sa capacité unique à orchestrer les couleurs sur la toile, les œuvres suggèrent les profondes réflexions de l'artiste sur l'art et le progrès humain.

Sam Francis: Around the Blues

Cet œuvre a été peinte à l'huile et à l'acrylique sur toile lors du voyage au Mexique de Sam FrancisAround the Blues rassemble de précieux symboles, des références et des souvenirs de son auteur. L'œuvre fait actuellement partie de la collection de la Tate Modern à Londres.

Dans Around the Blues, Sam Francis peint des taches de couleur qui se succèdent délicatement. Elles forment un ovale, dont l'hémisphère gauche est nettement plus épais. Le bleu domine dans la composition, représentant le cosmos et l'eau. Son flux est parfois interrompu par des coups de pinceau jaunes, symbolisant le soleil. Les emboîtements colorés se détachent sur un fond blanc, qui correspond à l'infini pour l'artiste.

Sam Francis: Middle Blue 

Appartenant à la Fondation dédiée à Sam FrancisMiddle Blue est une peinture à l'huile sur toile de 1957. L'œuvre représente un tournant dans le style de Sam Francis. En effet, enchanté par les chefs-d'œuvre d'Henri Matisse et d'Alberto Giacometti, le peintre commence à la fin des années 1950 à explorer les qualités de l’arrière-plan qui supporte ses galaxies colorées. 

Middle Blue de Sam Francis est emblématique de la nouvelle approche de l'artiste. Il ne considère plus la toile blanche comme un simple support, mais comme un élément coloré et puissant à part entière. 

Dans Middle BlueSam Francis orchestre différentes nuances de bleu pour obtenir un effet semblable à celui du lapis-lazuli, dans un contraste vibrant avec le blanc environnant. La surface est parsemée d'éclaboussures de couleur, donnant à l'ensemble de l'œuvre une pure sensation de lumière.

Sam Francis: Shining Black

Dans Shining Black de Sam Francis, une huile sur toile datant de 1958, convergent certaines des idées issues de sa confrontation avec le monde oriental. Les gouttes et les éclaboussures de couleur qui peuplent la surface reflètent l'intérêt de Francis pour les haboku japonais, et témoignent de sa transition vers une technique plus libre et plus gestuelle. 

Dans Shining BlackSam Francis alterne entre des éclats vibrants de peinture colorée et des zones blanches. Sa force créatrice s'entrelace avec les significations puissantes autour de la notion de vide qu'il a apprise lors d'un voyage au Japon.

Sam Francis: Untitled

L'œuvre Untitled de Sam Francis a été réalisée en 1958 à l'aide de la technique de l’aquarelle sur papier, montée sur toile. Elle fait partie de la collection du musée Guggenheim de New York.

Dans l'œuvre de Sam Francis, Untitled, les couleurs explosent dans leurs qualités sensuelles, presque hédonistes, qui sont amplifiées au contact de l'espace blanc environnant. Adoptant un style caractéristique de l'Expressionnisme abstraitSam Francis atteint une individualité expressive à travers l'imbrication de nuages denses de tons rouges et du blanc tacite qui les soutient.

L’art de San Francis en vente avec des prix et des valeurs sur Deodato Arte

Si vous êtes intéressé par l'art de Sam Francis, vous pouvez le trouver sur Deodato Arte. Sur notre site, vous trouverez la lithographie de Sam Francis - prix et valeurs inclus. 

Voulez-vous en savoir plus sur l'art à vendre de Sam Francis ? Les tableaux de Sam Francis proposés par la Contemporary Art Gallery Deodato Arte sont soigneusement sélectionnés et fournis avec un certificat d'authenticité. 

Pour toute information sur Sam Francis, n'hésitez pas à nous contacter à [email protected].