Manolo Valdes

«Le monde vous place dans cette catégorie et vous l'acceptez, mais nous ne travaillions pas sous les prémisses de cette étiquette. Il a été d'abord "la nouvelle figuration", puis le "réalisme" et enfin la "pop", nous ne correspondions à aucune de ces catégories, nous avons simplement développé une nouvelle façon de comprendre le sujet figuratif.» 

M. Valdés

Manolo Valdes

Manolo Valdés (Valencia, 1942) est un artiste espagnol reconnu pour sa méthode unique de création à partir de l’histoire de l’art afin de créer ses peintures, gravures et sculptures dans un style unique de formes épurées et de création de marques non raffinées.

En 1964, il forme le groupe Equipo Crónica, une ramification du mouvement Pop Art avec l’objectif de créer des œuvres avec de critiques politiques. Ils s'opposent fermement aux tendances abstraites et informelles défendues par l'administration de Francisco Franco et font partie des artistes qui ont contesté le régime espagnol, remettant en cause sa culture officielle comme répressive.

Il s'inspire de la création et des idéaux des grands maîtres comme Velázquez, Rembrandt, Rubens, Matisse, Picasso et autres. Il réalise des œuvres d'art à grande échelle dans lesquelles les lumières et les couleurs expriment un sentiment de tactilité grâce au traitement des matériaux.

Sa production artistique a été décerné avec de nombreux prix internationaux, dont le Lissone et Biella à Milan en 1965; la médaille d’argent à la deuxième Biennale internationale des estampes à Tokyo; un prix du Bridgestone Art Museum de Lisbonne; le prix Alfons Roig à Valence; le prix national des beaux-arts en Espagne; une médaille de la biennal international des arts plastiques à Bagdad; et en 1993, la médaille de l'ordre d'Andrés Bello au Venezuela.

Il figure dans les artistes espagnols les plus importants du XXe siècle et ses œuvres se trouve, entre autres, dans les collections du Metropolitan Museum of Art de New York, du Guggenheim Bilbao et du musée De Young à San Francisco.